Courrier électronique   Dimanche 17 Décembre 2017    Votre avis sur cette page  
  ACCUEIL   |  FORUM |   PLAN DU SITE    
 
   
  English Version  
       
 
VISITE DE LA DELEGATION DU CONGRES AMERICAIN EN COTE D IVOIRE   Téléchargez des photos ou des documents
 Généralités
  Historique du cacao
  Gestion de la filière
  Itinéraire technique
  Transformation du produit
  Statistiques
  Enjeux pour l´économie ivoirienne
   
 Certification
  Contexte
  Définitions de base
  Mécanisme de certification
  Instruments judiriques
  Renforcement du cadre institutionnel
  Actions sur le terrain
   
 Infos pratiques
  Agenda
  Exportateurs
  Partenaires
  Documentation
  Cours du cacao
  Galerie de photos
 
NIVEAU12 > NIVEAU121 > NIVEAU1213
Contexte  |  Définitions de base  |  Mécanisme de certification

Définitions de base

La convention N° 138 de l' OIT est relative à l'âge minimal d'admission à l'emploi salarié. Sur la base d'un minimum qui est de 14 ans, l'OIT laisse la latitude à chaque Etat signataire de fixer cet âge.
 
La convention N° 182 de l'OIT est relative aux pires formes du travail des enfants. Dans le cadre de son application, l'OIT laisse la latitude à chaque Etat, pour chaque secteur d'activité, de définir la liste des travaux dangereux interdits aux enfants.
 
La Côte d'Ivoire a signé puis ratifié depuis le 07 février 2003, les deux conventions mentionnées. Leur respect suppose donc un accord sur les définitions des concepts de bases qu'elles contiennent, à savoir « enfant », « travail abusif », « pires formes de travail », « travail dangereux ».
 
La notion d'enfant est définie à l'article 2 de la Convention n° 182 de l'OIT sur l'élimination des pires formes de travail des enfants : « … le terme enfant s'applique à l'ensemble des personnes de moins de 18 ans. » Pour la notion de travail abusif des enfants, c'est le travail qui, par sa nature et/ou les conditions dans lesquelles il est réalisé, nuit à, abuse de, et exploite l'enfant ou le prive d'une éducation.
 
La définition des pires formes du travail des enfants est celle définie à l'article 3 de la Convention n° 182 de l'OIT. Cette convention explique que : « … l'expression les pires formes de travail des enfants comprend :
   
Toutes les formes d'esclavage ou pratique analogue…
L'utilisation, le recrutement ou l'offre d'un enfant à des fins de prostitution, de production de matériel pornographique,…
L'utilisation, le recrutement et l'offre d'un enfant aux fins illicites notamment pour la production et le trafic des stupéfiants…
Les travaux qui par leur nature ou les conditions dans lesquelles ils s'exercent sont susceptibles de nuire à la santé, à la sécurité ou à la moralité des enfants. »
 
Les travaux dangereux ont été définis comme étant les travaux qui par leur nature ou les conditions dans lesquelles ils s'exercent sont susceptibles de nuire à la santé, à la sécurité ou la moralité de l'enfant.
Les travaux acceptables pour les enfants sont les activités d'aide des enfants aux parents après l'école.
Les jeunes travailleurs sont désignés comme des personnes de moins de 18 ans qui ont atteint l'âge minimum d'accès à l'emploi fixé à 14 ans en Côte d'Ivoire. L'OIT recommande 16 ans.
   Haut de page
Système de Suivi du Travail des Enfants
Abidjan (Côte d’Ivoire) Immeuble CAISTAB 16ème étage - 25 BP 1501 Abidjan 25 - Tel : (225) 20 20 29 41 / 20 20 29 42 / 20 20 29 44 - email : info@cacao.ci